Credit Suisse accuse une perte nette de 983 millions de francs au terme de l'exercice 2017. Comme prévu, le numéro deux bancaire helvétique a été pénalisé par des charges d'impôts à hauteur de 2,7 milliards liées à la réforme fiscale américaine.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.