Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'autorité américaine de surveillance des marchés financiers (FINRA) a condamné Credit Suisse à une amende de 1,75 million de dollars (1,65 million de francs). Le numéro deux bancaire helvétique n'a pas respecté les règles en matière de contrôle des ventes à découvert.

Le système de surveillance de la banque a montré de sérieuses lacunes dans ce domaine de juin 2006 à décembre 2010, a déclaré la FINRA mercredi. Les ventes à découvert consistent à emprunter un actif dont on pense que le prix va baisser et à le vendre avec l'espoir d'empocher un profit au moment où il faudra le racheter pour le rendre au prêteur.

Aux Etats-Unis, avant la conclusion d'une vente à découvert, les banques et les courtiers ont l'obligation depuis 2005 de mentionner par écrit comment les titres pourront être obtenus. Credit Suisse a omis de la faire pour des millions de transactions, a indiqué la FINRA. En outre, des dizaines de milliers de ces ventes à découvert n'ont pas été identifiées comme telles par la banque.

Credit Suisse a confirmé le montant de l'amende à l'ats. La banque a déclaré qu'il était réjouissant que l'affaire puisse prendre fin. Sa rivale UBS avait écopé d'une sanction de 12 millions de dollars en octobre pour des manquements similaires.

ATS