Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Zurich - Le Credit Suisse envisage en cas de situation critique de transférer ses activités les plus importantes dans des filiales comme la Neue Argauer Bank. L'éventualité constitue un scénario possible lors d'une crise, explique son président Hans-Ulrich Doerig.
Outre la Neue Argauer Bank (pour Nouvelle Banque d'Argovie), plus grande banque du canton d'Argovie, le Credit Suisse possède en Suisse l'établissement privé zurichois Clariden Leu. Ce transfert constitue une piste de réflexion pour l'heure, a dit Hans-Ulrich Doerig dans une interview parue dimanche dans "Sonntag".
Rien n'est encore décidé, précise le président du Credit Suisse. Il faut notamment encore évaluer quelles divisions et quels collaborateurs devraient être dirigés vers une autre entité. "Peut-être arriverons-nous aussi à la conclusion de la nécessité de créer une toute nouvelle banque."
Il faudra toutefois que celle-ci puisse être constituée au niveau de sa dotation en capital en l'espace de quelques heures ou de quelques jours afin qu'elle devienne opérationnelle, ajoute Hans-Ulrich Doerig.
La réflexion s'inscrit dans le cadre de l'exigence posée par les autorités d'obliger les grandes banques à prévoir une segmentation des activités en cas de situation critique.
Dans ce contexte, le président du Credit Suisse dit accepter le paquet de mesures proposé par le groupe d'experts chargé par le Conseil fédéral de résoudre le problème du "too big to fail" (trop grand pour faire faillite). Paquet qui, à ses yeux, doit être rapidement voté par le Parlement.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS