Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Dans le cadre d'une série de crimes néonazis commis en Allemagne, une piste mène en Suisse. Le Ministère public de l'Oberland bernois a ouvert une procédure suite à une demande d'entraide judiciaire venue d'Allemagne.

Une personne a été interpellée et a passé deux jours en détention, a indiqué samedi la police cantonale bernoise, confirmant une information de la radio alémanique DRS.

Cette personne de nationalité suisse est soupçonnée d'avoir soutenu une organisation criminelle. Les soupçons concernent l'arme du crime et la manière de se la procurer.

Cette personne n'était pas connue des services de police, ont précisé les autorités dans un communiqué. Les investigations n'ont jusqu'à présent pas permis de constater des liens avec les milieux d'extrême droite.

ATS