Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

François Fillon et Jean-François Copé, les deux ténors de l'UMP, semblaient mardi soir au bord de la rupture après une cinquième entrevue. Celle-ci s'est soldée pour l'ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy par "un constat de désaccord". Les parlementaires de l'UMP devront se prononcer mardi sur l'opportunité de revoter.

Le président proclamé de l'UMP (M. Copé) et le député de Paris (M. Fillon), qui conteste une élection entachée selon lui d'irrégularités, se sont vus durant près d'une heure à l'Assemblée nationale à Paris. "Il y a un constat de désaccord sur la sortie de crise", a déclaré l'entourage de M. Fillon après ce nouveau tête-à-tête qui pourrait être le dernier pour l'ex-Premier ministre.

François Fillon a répété à son interlocuteur qu'il n'y avait pas "d'autre solution démocratique qu'une nouvelle élection avant l'été 2013". Il lui a demandé "d'entendre les nombreuses voix diverses qui appellent à une nouvelle élection avant l'été" et de reconsidérer sa position sur le calendrier d'un nouveau vote "dans l'intérêt de l'UMP", a-t-on rapporté.

Jean-François Copé, dont le mandat expire théoriquement en 2015, propose quant à lui un nouveau scrutin mais en 2014, après les élections municipales. Il se tient pour l'heure à cette position.

Consultation mardi

L'ancien Premier ministre veut tirer parti du ras-le-bol grandissant des parlementaires UMP et de leur préférence, majoritaire selon les "fillonistes", pour un vote à bref délai, soit avant l'été 2013.

Mardi matin sur la radio "Europe 1", M. Fillon a même avancé l'idée d'une élection ouverte également à de nouvelles candidatures. Il est allé jusqu'à déclarer qu'il pourrait s'abstenir de concourir, mais n'exclut toujours pas de saisir la justice dans cette affaire.

L'ancien président de l'Assemblée nationale française, le député UMP Bernard Accoyer, qui condamne un "statu quo" suicidaire selon lui pour son parti, a lui décidé de consulter mardi prochain l'ensemble des parlementaires UMP sur l'opportunité d'un nouveau vote à bref délai.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS