Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Crise de l'euro: le président d'economiesuisse met en garde

Zurich - Gerold Bührer, président d'economiesuisse, ne cache pas ses craintes face à la situation actuelle de l'euro. Le risque de voir se briser l'entente autour de la devise commune s'est accru. Il est même devenu "considérable", estime-t-il.
"Nous devons sérieusement prendre en compte la possibilité que l'euro dans sa configuration actuelle ne pourra survivre qu'au prix de corrections draconiennes", dit le président de l'association faîtière dans une interview publiée ce dimanche par la "SonntagsZeitung".
L'euro devrait certes perdurer, "mais certains des pays endettés, notamment la Grèce, l'Irlande et le Portugal, ne participeront peut-être plus à la devise commune". Les différences entre ces Etats et des pays comme l'Allemagne deviennent trop fortes pour qu'ils puissent rester sous un même toit, selon M. Bührer.
Pour l'industrie d'exportation suisse, un effondrement de l'euro aurait "des conséquences fatales". Le franc "deviendrait encore beaucoup plus cher, pas seulement face à l'euro mais aussi au dollar".
Les produits suisses renchériraient de ce fait encore massivement à l'étranger, une évolution à laquelle "nombre d'entreprises ne seraient pas à même de survivre", estime M. Bührer. Et selon lui, de nouvelles interventions de la Banque Nationale Suisse (BNS) n'apporteraient plus grand chose, "elle a déjà fait un maximum" dans ce contexte.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.