Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Athènes - Plusieurs milliers de personnes ont manifesté en milieu de journée dans le centre d'Athènes à l'appel des syndicats. Elles protestaient contre la cure d'austérité décidée par le gouvernement.
Moins d'un millier de manifestants du Pame, le front syndical du Parti communiste, se sont rendus au Parlement avant de se disperser dans le calme. "On ne donnera pas un sou pour la crise", affirmait une banderole.
Plusieurs centaines de professeurs de l'enseignement privé se sont également rendus au Parlement. Une délégation a été autorisée à déposer une liste de revendications.
Quelque 200 militants communistes avaient auparavant occupé pendant quelques heures le site de l'Acropole, où ils ont déroulé une banderole géante appelant à la mobilisation. Une troisième manifestation était organisée par l'Adedy (375'000 adhérents), qui a appelé à une grève de 48 heures dans la fonction publique.
Les deux grandes centrales syndicales du pays, l'Adedy et Confédération générale des travailleurs grecs (GSEE, 1 million de membres) pour le secteur privé, appellent à une grève générale mercredi. Elles entendent protester ainsi contre le plan de rigueur adopté dimanche par Athènes en contrepartie d'une aide financière de 110 milliards d'euros de l'Union européenne et du FMI.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS