Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Dublin - Loin d'avoir apporté un soutien, le plan d'aide à l'Irlande annoncé dimanche soir a renforcé les craintes d'une contagion à d'autres pays fragiles de la zone euro. Il pénalise pour la deuxième séance consécutive l'euro et les marchés en Europe comme aux Etats-Unis.
Ce mardi la chancelière allemande Angela Merkel a jugé que la zone euro était "dans une situation extrêmement sérieuse" après que le ministre des Finances allemand a affirmé que l'avenir de l'euro était "en jeu" devant les députés outre-Rhin.
Première victime de ce contexte, la monnaie unique a piqué du nez pour s'établir pour la première fois en deux mois, en-deçà de 1,34 dollar.
Marché obligataire agité
Les taux irlandais à 10 ans progressaient à 8,024% contre 7,869% lundi soir, entraînant dans leur sillage les taux portugais à 10 ans, à 6,636% contre 6,523% la veille au soir et ceux de l'Espagne. Jusqu'alors relativement épargnée, Madrid a vu ses taux monter de 16 points de base à 4,871%, signe qu'elle est, avec Lisbonne, une cible potentielle des marchés.
Les Bourses plongent
Enfin, les Bourses ont pâti de cet environnement, tirées à la baisse par la chute de l'euro et par les actions du secteur bancaire. L'indice sectoriel des banques en Europe a chuté de 3,59%.
Comme lundi, la Bourse de Madrid a été très affectée, perdant 3,05%. De son côté, la Bourse de Dublin a reculé de 3,37% et le marché britannique de 1,75%. Le CAC 40 parisien a lâché 2,47% et le Dax allemand 1,72%. En Suisse, le SMI a dévissé de 2,13%.
Aux Etats-Unis, la Bourse de New York était en baisse vers la mi-séance, en partie aussi pénalisée par les tensions géopolitiques entre les deux Corée: le Dow Jones perdait 1,39% et le Nasdaq 1,74%.
Appel pour voter la rigueur en IrlandeLe Premier ministre irlandais Brian Cowen, cible d'une fronde grandissante jusqu'au sein de sa coalition, tentait ce mardi de convaincre ses opposants de mettre de côté les divergences pour approuver une austérité draconienne.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS