Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un éclair de Cristiano Ronaldo a crucifié le FC Barcelone au Camp Nou en match aller de la Supercoupe d'Espagne. Le Real s'est imposé 3-1 au terme d'un match riche en émotions.

Introduit à la 58e minute pour Benzema, Ronaldo n'a pas terminé la rencontre. Il a, en effet, écopé de deux avertissements qui le priveront du match retour de mercredi à Madrid. Il a été averti une première fois à la 79e pour avoir enlevé son maillot après son but, marqué sur une rupture magnifique. Le second lui a été donné pour une simulation à la 81e alors qu'il était à la lutte avec Umtiti. A dix contre onze, le Real pouvait marquer une troisième fois sur une frappe d'Asensio qui n'avait rien à envier à celle de Ronaldo.

Mené au score après un malheureux autogoal de Piqué à la 50e minute - le défenseur central a dévié dans ses filets un centre de Marcelo -, le FC Barcelone est revenu au score à la 77e sur un penalty de Messi accordé bien généreusement pour une faute de Navas sur Suarez. Non, l'arbitrage n'a pas vraiment aidé le Real au Camp Nou où il demeure invaincu depuis que Zinédine Zidane le dirige. Ce constat rend la victoire encore plus belle.

ATS