Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Neuchâtel - Une section neuchâteloise de la Croix-Rouge suisse (CRS) a porté plainte contre son comptable, soupçonné de détournements pour un montant d'au moins 600'000 francs. Le juge d'instruction a ouvert une enquête sur les malversations imputées à l'employé indélicat.
Les détournements ont été commis au dépens de l'antenne de la CRS active sur le Littoral neuchâtelois et le Val-de-Ruz (NE). Les responsables de la section ont dévoilé mercredi la plainte en escroquerie et faux dans les titres adressée le 10 avril au Ministère public.
Les 600'000 francs de préjudice constatés à ce jour découlent de vérifications remontant jusqu'à l'année 2006. Il n'est pas exclu que l'enquête en cours révèle d'autres malversations, a indiqué Pierre Dubois, président de la section lésée et ancien conseiller d'Etat.
Selon lui, le comptable indélicat avait aussi la haute main sur les flux financiers relatifs aux avoirs bancaires de la CRS. Grâce à des faux dans les titres, il est parvenu à détourner à son profit des sommes figurant dans les soldes de bouclement annuel des comptes de la section.
Le comptable poursuivait son activité à titre bénévole depuis 1995.
Les personnes prises en charge par la CRS sont les premières victimes des malversations, a précisé Pierre Dubois. Les pourvoyeurs de dons et les partenaires de la CRS ont été informés de la situation, a ajouté l'ancien conseiller d'Etat.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS