Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Lucerne - Les défenseurs du crucifix partent en croisade dans le canton de Lucerne. Ils ont lancé mercredi une pétition pour maintenir ce symbole religieux dans les lieux publics comme les établissements scolaires.
Intitulée "Le crucifix reste" ("Kruzifix bleibt"), la pétition émane de politiciens lucernois du PDC, des Jeunes PDC et de l'UDC. Le texte exige que les crucifix puissent rester sur les murs des écoles et des bâtiments publics, car "la croix est un symbole important de notre propre histoire, identité, culture et tradition".
Polémiques en SuisseLa présence de crucifix dans les établissements scolaires échauffe les esprits ces derniers temps en Suisse. A Stalden (VS), un enseignement qui dépendait les croix des murs a été licencié.
A Triengen (LU), les crucifix ont été remplacés par des croix dans les classes après les réclamations d'un père de famille. L'Allemand, libre penseur, voulait aller jusqu'au Tribunal fédéral pour faire disparaître complètement tout signe religieux. Mais, menacé de mort, il a annoncé vouloir quitter la Suisse.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS