Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Vingt-deux personnes de l'ambassade des Etats-Unis à La Havane disent avoir été touchées par ces attaques inexpliquées (archives).

KEYSTONE/AP/DESMOND BOYLAN

(sda-ats)

Le gouvernement américain a reçu une poignée de plaintes de touristes américains à Cuba disant avoir souffert de symptômes similaires à ceux des diplomates affectés à La Havane par de mystérieuses "attaques". Au total, 22 employés de l'ambassade ont subi des lésions.

Le département d'Etat américain n'est cependant pas en mesure de vérifier les informations communiquées par ces ressortissants, a précisé vendredi un responsable.

La semaine dernière, le département d'Etat a émis un avertissement, déconseillant aux touristes américains de se rendre à Cuba en raison de ces attaques inexpliquées, sources de pertes d'audition, de vertiges et de fatigue chez 22 employés de l'ambassade américaine à La Havane.

Le gouvernement du président américain Donald Trump a ordonné mardi l'expulsion de 15 diplomates de l'ambassade de Cuba à Washington après le rapatriement de la moitié du personnel diplomatique américain en poste à La Havane la semaine passée.

Cuba dément toute implication. Les enquêtes lancées sur place n'ont pour le moment donné aucun résultat.

Dans son avertissement, Washington précisait la semaine dernière que ces attaques avaient eu lieu dans des "résidences diplomatiques et des hôtels fréquentés par les citoyens américains".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS