Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Cuba: Miguel Diaz-Canel adoubé pour succéder à Raul Castro

Miguel Diaz-Canel, au centre, succède officiellement jeudi à Raul Castro (à gauche) à la tête de Cuba.

Keystone/EPA EFE/OMARA GARCIA

(sda-ats)

Le numéro deux de l'exécutif cubain Miguel Diaz-Canel a été désigné mercredi unique candidat pour succéder au président Raul Castro, dont le départ mettra fin jeudi à six décennies de pouvoir exclusif des frères Castro. Sa nomination officielle est prévue pour 15h00.

De l'avis des observateurs, le futur président sera surtout attendu sur le terrain économique et sur son aptitude à procéder aux réformes nécessaires pour redresser une économie stagnante (hausse du PIB de 1,6% en 2017) et fortement dépendante des importations et de l'aide de son allié vénézuélien aujourd'hui affaibli.

Sa nomination officielle aux plus hautes fonctions et celle des 31 membres du Conseil d'Etat doivent être confirmées à 09h00 (15h00 suisse) jeudi, jour du 57e anniversaire de la victoire de la baie des Cochons face à des troupes anticastristes soutenues par Washington en 1961. Ces nominations ont été soumises mercredi au vote des députés. Mais l'issue du scrutin ne fait aucun doute puisque ces derniers n'ont pas pour tradition de contester les propositions de la Commission de candidatures.

Lourdes charges et pression

Numéro deux du régime depuis 2013, Miguel Diaz-Canel est un homme du système qui a été préparé à assumer les plus hautes fonctions. Avocat du développement d'internet sur l'île, il a su se donner une image de modernité tout en demeurant économe en déclarations. Mais il sait aussi se montrer intransigeant vis-à-vis de la dissidence ou de diplomates trop enclins à critiquer le régime.

Une fois sa nomination confirmée, cet ingénieur en électronique né après la révolution devra asseoir son autorité et poursuivre l'indispensable "actualisation" du modèle économique cubain esquissée par le cadet des Castro. De lourdes charges pour un homme au profil plutôt discret qui a gravi dans l'ombre les échelons du pouvoir.

M. Diaz Canel pourra compter sur le soutien de son futur numéro deux, Salvador Valdes Mesa. Ce syndicaliste et cadre de haut rang du parti âgé de 72 ans a été proposé pour assumer le poste de premier vice-président, qu'occupe actuellement l'héritier de Raul Castro. Il sera ainsi le premier afro-cubain à occuper de telles fonctions depuis la révolution.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.