Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Cure de jouvence pour le bateau Belle-Epoque Le Rhône

Les trois cantons lémaniques et l'Association des amis des bateaux à vapeur du Léman (ABVL) financent la rénovation.

KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

(sda-ats)

Le vapeur Le Rhône, un des huit fleurons Belle-Epoque de la CGN, va bientôt retrouver sa jeunesse de 1927. Vaud, Genève et Valais ont bouclé le plan de financement pour sa rénovation, à hauteur de 15,8 millions de francs. Son retour en service est prévu pour fin 2020.

Le Rhône est le dernier bateau-salon à vapeur à roues à aubes entièrement construit en Suisse. Mis en service à l'occasion de la Fête des vignerons de 1927, il possède une machine à vapeur unique en son genre, équipée d'un système de graissage automatique.

Ces dix dernières années, deux bateaux historiques de la CGN - le Vevey et l'Italie - ont été rénovés avec l'aide des pouvoirs publics. C'est désormais au tour du Rhône de bénéficier de travaux similaires, avec la remise à neuf de sa structure, l'installation de nouvelles chaudières, l'amélioration du confort et de la sécurité.

Les trois cantons lémaniques vont participer à ces travaux de rénovation: Vaud sollicite un crédit de 7,6 millions de francs du Grand Conseil; le législatif genevois a accordé 4,2 millions et le Valais a promis un million de francs. A ces montants s'ajoutent les trois millions de dons récoltés par l'Association des amis des bateaux à vapeur (ABVL), annoncent jeudi les partenaires.

Les travaux devraient débuter l'année prochaine. Après le Rhône, une autre restauration se profile: celle du "Simplon" à l'horizon 2023-2025, un bateau qui n'a été que partiellement retapé jusqu'ici. L'Helvétie, qui est désarmé depuis 2002, sera alors le dernier bateau Belle-Epoque de la flotte à attendre une vaste rénovation.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.