Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les contrôles par ultrasons au niveau de la cuve de pression du réacteur de la centrale nucléaire de Mühleberg sont terminés. Aucun défaut n'a été détecté et la sûreté de l'installation est garantie, assurent les Forces motrices bernoises (FMB).

L'analyse des contrôles par ultrasons a permis de confirmer que la cuve de presse est intacte. Elle ne présente pas les défauts de fabrication éventuellement détectés sur le réacteur belge de Doel, ont souligné mercredi les FMB.

Révision annuelle

Les modalités des contrôles ont été définies par l'Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN). Les travaux ont été menés dans le cadre de la révision annuelle de la centrale.

L'Agence fédérale de contrôle nucléaire (AFCN) avait découvert des irrégularités sur la cuve de pression du réacteur numéro 3 de la centrale de Doel lors d'un contrôle par ultrasons.

La centrale de Doel est proche de la ville d'Anvers et dispose de 4 réacteurs en tout. Le réacteur numéro 3 est entré en fonction en 1975 et doit être mis hors service en 2022.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS