Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Bien que la Suisse figure à la pointe en matière de technologies de l'information et de la communication (TIC), l'économie n'exploite pas au mieux les potentiels du monde numérique. Un "eEconomy Board" vise à changer la donne.
Le nouvel organe, chapeauté par Doris Leuthard et présidé par le patron de Microsoft Suisse, aura pour mission de lancer des projets, d'assurer le transfert de savoir entre les différents acteurs et de définir les priorités, comme l'a indiqué la présidente de la Confédération.
Les efforts du comité seront particulièrement orientés vers la bio-informatique, l'informatique en nuage ("cloud computing"), les cybercompétences, le travail intelligent ("smart work") et les réseaux sociaux (tels que Facebook, Xing, Youtube ou Twitter).
La présidence du "eEconomy Board" a été confiée à Peter Waser, directeur général de Microsoft Suisse. A la question de savoir si le géant informatique était le bon partenaire, Doris Leuthard a évoqué l'ouverture du comité à la concurrence.
Microsoft et IBMOutre Microsoft, une autre grande firme informatique américaine est représentée dans la nouvelle entité avec la présence d'Isabelle Welton, directrice générale d'IBM Suisse.
Parmi les autres membres figurent Patrick Aebischer, président de l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), Jürg Bucher, directeur général de la Poste, Heinz Karrer, patron d'Axpo et Nicola Thibaudeau, directrice générale de Micro Precision Systems (MPS).
Le "eEconomy Board" pourra accueillir jusqu'à quinze membres. Son bureau est dirigée par Christian Weber et est rattaché à la Direction de la promotion économique du Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO). Il disposera d'une somme annuelle de 200'000 francs et devra produire un rapport annuel sur la cyberéconomie à partir de 2012.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS