Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le virus se trouvait dans certains systèmes informatiques de Micros (archives).

KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

(sda-ats)

Des produits informatiques pour traiter des réservations et des paiements dans l'hôtellerie et la restauration ont été victimes d'une cyberattaque, selon Oracle. Un groupe russe spécialisé dans les piratages contre les banques et les commerçants en serait à l'origine.

Selon une lettre adressée aux utilisateurs concernés par le spécialiste américain des logiciels professionnels, consulté lundi par AFP, "Oracle Security a détecté et s'est occupé d'un virus dans certains systèmes (informatiques) hérités de Micros", une entreprise, rachetée en 2014, environ 5,3 milliards de dollars.

A l'époque, les techniques de Micros étaient utilisées dans plus de 330'000 restaurants, commerces et hôtels implantés dans 180 pays. Oracle n'a pas donné de détails sur l'ampleur et la gravité de l'attaque.

Le groupe assure dans sa lettre que ses autres produits et services dématérialisés en ligne dans le "cloud" n'ont pas été affectés. Il rappelle que les données sur les cartes de paiement transitant par les systèmes de Micros sont cryptées.

Il dit aussi avoir mis en place des mesures de sécurité supplémentaires pour éviter que le problème ne se reproduise, et demande à ses clients de changer leurs mots de passe.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS