Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Le Conseil fédéral veut renforcer les moyens de défense contre les cyberattaques qui menacent la Suisse. Il a débattu vendredi de ces menaces et nommé le divisionnaire Kurt Nydegger, 59 ans, au poste de chef de projet pour la défense cybernétique.
M. Nydegger dirigera un groupe d'experts qui devra élaborer d'ici fin 2011 une stratégie globale de la Confédération contre les menaces cybernétiques. Celles-ci sont nombreuses et vont du vandalisme relativement inoffensif aux attaques terroristes avec des conséquences potentiellement graves, en passant par l'espionnage.
"Tout le monde parle de la cyberguerre. Mais personne ne sait exactement ce qui se passe, les attaques sont découvertes a posteriori", a expliqué à la presse le ministre de la défense Ueli Maurer, auquel le gouvernement a confié le dossier.
Grâce à sa neutralité, la Suisse n'est peut-être pas une cible prioritaire, mais elle a particulièrement vulnérable en raison de sa forte dépendance des réseaux de données numériques et de leurs infrastructures. La Confédération prend donc la menace au sérieux et s'en occupe depuis des années.
Douze unités compétentesIl y a actuellement douze unités de l'administration qui traitent du sujet. Les experts devront déterminer s'il est plus judicieux d'agir de manière décentralisée ou centralisée. La coordination avec les cantons, l'économie et des tiers comme les centrales électriques devra également être étudiée.
Il s'agira de cerner les besoins techniques et de définir les coûts de cette lutte. On décidera ensuite ce que la Suisse est prête à investir alors que les moyens font défaut, a relevé M. Maurer. "C'est une approche très pragmatique."
Selon le Conseil fédéral, le nouveau délégué aux attaques cybernétiques dispose de l'expérience et des connaissances nécessaires pour assumer sa tâche. Proche de la retraite, M.Nydegger a longtemps occupé le poste de chef de la division Guerre électronique et celui de chef de la Base d'aide au commandement de l'armée.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS