Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Plusieurs toitures n'ont pas tenu face à la force des vents aux Tonga

KEYSTONE/AP TVNZ

(sda-ats)

Des toitures arrachées, des lignes électriques à terre et des inondations... L'archipel des Tonga, en Polynésie, découvrait mardi l'ampleur des dégâts après le passage du puissant cylone Gita. Aucun mort n'a toutefois été recensé.

Accompagné de vents atteignant 230 km/heure et de pluies diluviennes, Gita, qui avait amené les autorités à déclarer l'état d'urgence, est passé juste au sud de la capitale Nuku'alofa sans l'atteindre directement. "La nuit a été particulièrement mauvaise", a raconté un responsable du Bureau national des urgences à Radio New Zealand.

"Je travaille dans les secours depuis plus de 30 ans et c'est la pire situation que j'aie connue", a-t-il ajouté. Ce responsable a expliqué que l'armée avait été mobilisée pour venir en aide à la population, dégager les routes et évaluer les dommages, mais qu'il était déjà clair que le cyclone avait provoqué d'importantes destructions à Nuku'alofa.

Des bâtiments historiques de la capitale, y compris certaines parties du parlement des Tonga, ont été sérieusement endommagés et l'aéroport international a été fermé. Même le service national météorologique a perdu son toit et demandé aux autorités fidjiennes de se charger des alertes météo.

Mais la situation aurait pu être encore plus grave si le cyclone avait atteint la catégorie 5, comme on l'avait un moment redouté. Et mardi après-midi, on ne faisait état d'aucun décès. "Nous avons eu de la chance que le pire du cyclone se soit produit à marée basse, ce qui a joué en notre faveur", a déclaré M. Kenna.

En route vers Norfolk

La tempête a privé de courant lundi soir l'île principale de Tongatapu. Le vent a atteint sa force maximale mardi matin. La police a indiqué que plus de 3000 personnes avaient trouvé refuge dans 41 centres d'évacuation.

"Le toit de quelqu'un a atterri dans mon jardin... Certains des bâtiments historiques qui ont plus de 100 ans ont été gravement endommagés", a indiqué un témoin.

La menace Gita n'est pas complètement passée car la tempête pourrait atteindre la catégorie cinq en se dirigeant vers le groupe d'îles fidjiennes reculées et peu peuplées d'Ono-i-Lau. Philip Duncan, prévisionniste en chef des services météorologiques néo-zélandais, a indiqué que la tempête pourrait ensuite se diriger vers l'île australienne de Norfolk et la Nouvelle-Calédonie avant de se dissiper sur la Nouvelle-Zélande la semaine prochaine.

Le cyclone a déjà semé le chaos dans les îles voisines des Samoa, provoquant des inondations et de nombreuses coupures d'électricité. Les cyclones sont fréquents dans le Pacifique en cette période de l'année. Les ouragans classés catégorie 5 s'avèrent destructeurs.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS