Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'Argentine est plongée dans un débat sur l'avenir de Lionel Messi en sélection. C'est la conséquence de l'échec de l'équipe en finale de la Copa America face au Chili.

"Attristé par une nouvelle finale perdue, et surtout par les dures critiques reçues, Messi pourrait s'éloigner un temps de la sélection", a averti le quotidien sportif argentin Olé.

Sur les plateaux de télévision, on devise de l'avenir de Lionel Messi, idole d'un pays qui reproche au génie de Barcelone de ne pas donner la mesure de son talent en équipe nationale, alors que Maradona rayonnait en ciel et blanc et affichait son meilleur niveau dans les matches importants.

Pour l'ancien international Matias Almeyda, actuellement entraîneur du club de Banfield, Messi est "le meilleur joueur du monde et n'est pas traité comme il le mérite".

"Un jour, redoute-t-il, il va se fatiguer et il ne va plus vouloir venir jouer pour la sélection. On l'a critiqué car il ne chantait pas l'hymne national, on lui a toujours reproché quelque chose".

Après la Copa America, Messi est allé se réfugier chez lui, dans sa ville natale de Rosario, à 300 km de Buenos Aires, où il passe systématiquement ses vacances depuis son départ pour l'Espagne.

De là, il n'a laissé échappé qu'un bref statut sur son compte Facebook : "Au foot, il n ́y a rien de plus douloureux que de perdre une finale", remerciant "tous ceux qui nous ont toujours soutenu, même dans les moments difficiles".

ATS