Toute l'actu en bref

Le juge unique a rendu ses verdicts concernant les divers débordements des supporters de Lugano. Le club de la Resega écope de trois amendes distinctes pour un montant total de 37'520 francs.

Les dirigeants des "bianconeri" doivent tout d'abord s'acquitter d'une amende de 13'400 francs en raison des incidents survenus le 7 janvier à Davos. Swiss Ice Hockey évoque dans son communiqué "des échauffourées aux entrées, des actes de violence contre des personnes et des biens, des dommages à la propriété, des blessures corporelles et l'utilisation d'engins pyrotechniques interdits."

Le HC Lugano est également sanctionné d'une amende de 5400 francs en raison de l'utilisation d'engins pyrotechniques par ses supporters lors de deux autres matches de LNA joués à l'extérieur, le 4 février à Ambri-Piotta et le 25 mars à Berne. Enfin, des jets de divers objets sur la glace et de bière contre des personnes constatés lors de quatre rencontres disputées à domicile au mois de mars valent une dernière amende de 18'720 francs.

"L'utilisation d'engins pyrotechniques interdits ne représente pas uniquement une violation de la loi fédérale sur les substances explosives, mais est également considérée comme une infraction grave au Règlement pour l'ordre et la sécurité de la National League", rappelle Swiss Ice Hockey. "Les personnes utilisant des engins pyrotechniques feront l'objet d'une interdiction de stade dans toute la Suisse d'une durée de trois années et d'une poursuite pénale", précise la Fédération.

Lugano a réagi dans un communiqué à ces sanctions, qui s'élèvent selon les calculs du club à plus de 50'000 francs au total pour cette saison 2016/2017 (frais de procédure inclus). "Il est particulièrement désagréable de devoir payer plus de 50'000 francs d'amende pour une seule saison. Ce montant pourrait certainement être utilisé de manière plus constructive", souligne le club tessinois.

"Environ 50% des amendes, en particulier les événements de Davos et l'allumage de torches et de fumigènes, sont dues au comportement de personnes liées à des groupes de supporters", poursuit le HCL, qui "espère que les lourdes sanctions reçues conduiront à une prise de conscience sérieuse de la part de la minorité de fans qui, avec leur comportement, nuit aux finances mais aussi à l'image" du club.

ATS

 Toute l'actu en bref