Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Une centaine d'employés du centre de distribution Valrhône Logistics à Bussigny (VD) ont débrayé mardi pour protester contre la suppression de la gratification de fin d'année. Ils ont obtenu l'ouverture de discussion avec le directeur financier de la société.

Le centre approvisionne notamment les magasins PAM de Suisse romande. Aucun camion de livraison n'est parti entre 01h00 du matin et le milieu de l'après-midi mardi, a indiqué le syndicat Unia. Les camions qui devaient livrer des marchandises au centre sont repartis sans avoir déchargé leurs produits.

Les travailleurs demandaient de discuter avec un responsable de la société qui ait un pouvoir décisionnel. Ils ont obtenu satisfaction sur ce point: le directeur financier de Valrhône SA est venu de Paris. En attendant l'issue des discussions, les employés ont décidé de reprendre le travail.

Office de conciliation

Une séance devait avoir lieu mardi soir devant l'Office de conciliation du canton de Vaud en présence d'une délégation des travailleurs et d'Unia.

Les employés réclament le paiement de la gratification de fin d'année, habituellement versée au personnel qui n'a pas de 13e salaire contractuel. La direction l'a supprimée cette année, arguant de la mauvaise situation économique de l'entreprise.

Cette décision concerne 550 personnes sur les 870 employés du groupe, au centre logistique et dans les quelque 80 magasins PAM. La gratification équivaut à un salaire pour les personnes mensualisées et à environ 1000 francs pour les personnes à l'heure.

ATS