Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Nouvelle Orléans - Un superpétrolier adapté pour "écumer" le pétrole qui s'échappe depuis le 20 avril d'un puits de BP, dans le golfe du Mexique, a entamé ses essais. Le navire opère pour deux jours un peu au nord du puits accidenté, sous la surveillance de la garde-côtes américaines.
Si l'essai est concluant, TMT Shipping Offshore espère signer un contrat de nettoyage, a déclaré Bob Grantham, porte-parole de TMT, propriétaire du bateau. Le navire est capable, selon son équipage, de prélever chaque jour 500.000 barils d'un mélange de pétrole et d'eau de la surface de la mer.
Les résultats des essais de la "super-écumoire" sont attendus lundi, a précisé Grantham. Les efforts de BP destinés à limiter les dégâts ont repris leur cours normal après le passage de la tempête Alex.
Mais les retombées de la pire catastrophe pétrolière offshore de l'histoire des Etats-Unis semblent loin d'être terminées. Selon le "Financial Times", les actionnaires de BP souhaitent un remplacement des dirigeants de la compagnie, peut-être lorsque la fuite sera colmatée.
La capitalisation boursière de BP a perdu quelque 100 milliards de dollars et le titre a cédé plus de la moitié de sa valeur depuis le début de la marée noire.
physique. Par ailleurs, les co-présidents d'une commission présidentielle américaine d'enquête sur les causes de la catastrophe ont annoncé samedi qu'elle tiendrait sa première réunion publique à La Nouvelle Orléans les 12 et 13 juillet.
La commission devra aussi recommander une nouvelle règlementation pour prévenir de futures catastrophes. Elle aura six mois pour remettre ses conclusions.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS