Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le carnaval de Lucerne est le deuxième plus important en Suisse après celui de Bâle.

KEYSTONE/URS FLUEELER

(sda-ats)

Le carnaval a débuté jeudi matin dans plusieurs villes catholiques de Suisse. Les festivités ont été lancées sur le coup de 05h00 à Lucerne et à Soleure. Des milliers de carnavals et de curieux ont bruyamment investi les rues sous la neige.

La famille Fritschi, figure traditionnelle du carnaval de Lucerne, qui est le deuxième plus important de Suisse après celui de Bâle, a été accueillie sur la rade lucernoise dans la clameur assourdissante de la foule. De là, le cortège s'est déplacé sur la Place de la Chapelle.

Environ 15'000 personnes, soit un millier de moins l'année précédente, ont participé au début du carnaval selon la police. Il a tout de même fallu presque une demi-heure à la famille Fritschi pour franchir les 100 mètres qui séparent la rade de la Place de la Chapelle.

La fête a commencé par une température d'un degré au-dessus de zéro. La neige tombait, mais pas en abondance. "L'important est qu'il ne pleuve pas", a déclaré Maurus Zeier, de la corporation du safran. La police ne signale aucun incident.

Grand cortège

Les festivités se sont poursuivies l'après-midi avec le grand cortège qui a attiré environ 25'000 spectateurs, soit environ 11'000 de moins que l'édition précédente. Il était emmené par la famille Fritschi et la corporation du safran. Il est passé trois fois près de la tombe légendaire de Frère Fritschi sur la Place de la Chapelle.

Un seul incident a été signalé pendant le cortège. Une femme a été heurtée par un char. Elle est tombée et s'est blessée. Elle a été hospitalisée, a indiqué la police. La cause de l'accident n'est pas encore connue.

Cloches et crécelles à Soleure

A Soleure, la foule s'est réunie dès l'aube pour le traditionnel "Chesslete", qui s'emploie à chasser l'hiver. Selon une tradition qui remonte à 1888, des milliers de personnes vêtues de chemises et bonnets de nuit blancs ainsi que de foulards rouges se sont précipitées en criant dans les rues.

A 05h00 tapantes, certains ont secoué cloches et crécelles, alors que d'autres ont soufflé dans leur trompette, plongeant la ville dans un vacarme tonitruant.

Cette fin de semaine, le carnaval est aussi lancé dans plusieurs villes d'autres cantons de Suisse centrale ainsi que des cantons d'Argovie, de St-Gall, du Tessin et du Valais. Les cantons protestants le vivront plus tard.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS