Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

De nombreux fidèles vêtus de noir se sont rendus dans la vieille ville pour accéder à la zone de crémation du défunt roi Bhumibol.

KEYSTONE/EPA/DIEGO AZUBEL

(sda-ats)

Les obsèques du souverain thaïlandais Bhumibol, décédé l'an dernier, ont débuté mercredi par une cérémonie bouddhiste à Bangkok. Elles doivent durer cinq jours.

Bhumibol Rama IX sera incinéré jeudi sur un bûcher funéraire de cinquante mètres de haut installé devant le palais royal de Bangkok, où 250'000 personnes sont attendues pour lui rendre un dernier hommage.

Les Thaïlandais ont observé un an de deuil pour leur souverain disparu, qui a régné pendant plus de 70 ans. Un budget de 90 millions de dollars a été débloqué pour ces funérailles.

Le nouveau roi Maha Vajiralongkorn, Rama X, est arrivé mercredi au palais royal, le Grand Palais, accompagné de ses deux filles. Il a allumé des cierges devant le cercueil de son père.

La cérémonie a rassemblé 119 moines bouddhistes qui ont récité des prières en langue pali, dans laquelle ont été écrits les premiers textes du bouddhisme. De nombreux fidèles, habillés de noir et certains brandissant des portraits du roi défunt, se sont rendus dans la vieille ville pour accéder à la zone de crémation, où 25'000 d'entre eux étaient déjà rassemblés en milieu d'après-midi.

Le jour de l'incinération du roi défunt a été décrété jour férié. Les banques resteront fermées et les centres commerciaux fermeront leurs portes à trois heures de l'après-midi.

Le roi Bhumibol est mort le 13 octobre 2016 à l'âge de 88 ans. Il avait passé plusieurs années en Suisse, notamment à Lausanne, où il a étudié.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS