Toute l'actu en bref

Le nouveau sélectionneur de l'Argentine, Jorge Sampaoli, a réussi ses débuts avec une victoire (1-0) contre le Brésil en match amical à Melbourne. Mercado a marqué à la 45e.

Cette rencontre de prestige, disputée devant plus de 95'000 spectateurs au Melbourne Cricket Ground, s'est déroulée dans un contexte totalement différent pour les deux grands rivaux sud-américains.

D'un côté, une Argentine en difficulté, actuelle cinquième du groupe de qualifications pour la Coupe du monde 2018 en Russie et pour qui un passage par les barrages contre le champion de la zone Océanie n'est plus à exclure. Venu du FC Séville, Jorge Sampaoli est le sixième sélectionneur des Albiceleste en sept ans, le troisième depuis le début de la campagne de qualifications pour la Russie.

De l'autre côté, le Brésil est le seul pays déjà mathématiquement qualifié pour la Russie, à l'exception du pays organisateur, alors qu'il reste quatre journées dans la zone Amsud. Dans leur groupe, les deux équipes se sont déjà affrontées, avec un nul (1-1) en novembre 2015 à Buenos Aires et une correction infligée par les Brésiliens un an plus tard (3-0) à domicile.

Après une première demi-heure pauvre en occasions, mis à part une frappe sur le poteau de Di Maria (5e), lancé sur son côté dans la surface par Higuain, l'Argentine a multiplié les offensives avant de trouver le cadre. Après un corner, Otamendi touchait encore le poteau d'une reprise de la tête au point de pénalty sur un centre de Di Maria, mais le défenseur Mercado reprenait pour marquer dans le but vide (45e).

La seconde période a été dominée par les Brésiliens, dont plusieurs cadres étaient au repos, comme Neymar, Dani Alves, ou Marcelo. Mais les Auriverde n'ont transformé aucune occasion, malgré un double poteau de Gil Jesus puis Willian (62e).

Avec cette victoire en amical, l'Argentine se rassure avant un match capital le 31 août prochain en Uruguay, troisième du groupe. D'ici là, elle aura rencontré Singapour le 13 juin en amical. Les Argentins ont mis fin à une série de neuf victoires consécutives des Brésiliens depuis l'arrivée sur le banc de leur sélectionneur Tite, qui avait pris en main une Séleçao en plein marasme.

ATS

 Toute l'actu en bref