Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Neuchâtel - Les maladies cardiovasculaires, le cancer et la démence sénile sont les principales causes de mortalité en Suisse. En 2008, on a dénombré 61'233 décès, un chiffre stable. Mais les statisticiens prévoient une progression pour les années à venir.
Depuis des décennies, la Suisse enregistre environ 60'000 décès par année, avec des variations de 5% au plus. Cela devrait changer d'après les scénarios démographiques établis par l'Office fédéral de la statistique (OFS), a indiqué mardi ce dernier.
Au cours des quinze prochaines années, le nombre de décès devrait se stabiliser aux alentours de 25'000 chez les moins de 80 ans. Mais il devrait continuer d'augmenter chez les plus âgés, pour atteindre 46'000 en 2025.
Le vieillissement de la population entraîne aussi une progression des morts dus à la démence sénile. Cette maladie figure au 3e rang des causes de mortalité. Elle a tué 4300 personnes en 2008 (7% des décès), soit près du double que dix auparavant.
Recul du sida et de l'asthmeLes maladies cardiovasculaires restent la principale cause de décès (36% ou 22'321 personnes), même si les statisticiens constatent un recul. Elles sont suivies du cancer (26% ou 15'935), soit 800 de plus qu'il y a dix ans. Le cancer du poumon est de loin le plus mortel (19% des décès liés à une tumeur).
Le groupe des morts violentes occupe la quatrième place au classement des motifs de décès. Parmi les 3700 personnes concernées, 35% se sont suicidées, 10% ont subi un accident de la route et 55% d'autres accidents ou d'autres causes.
A l'inverse, la statistique montre un net recul de la mortalité due au sida (-70%) et à l'asthme (-57%). Cette évolution s'explique avant tout par une amélioration des traitements médicaux.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS