Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Breton Edouard Leclerc, 85 ans, fondateur de l'enseigne de grande distribution du même nom, est décédé lundi à Saint-Divy, dans le Finistère. Il avait officiellement passé les rênes en 2005 à son fils Michel-Edouard.

L'information émanait lundi de la mairie de cette commune et de l'association des Centres Leclerc, et a été confirmée par le fils de l'entrepreneur.

Edouard Leclerc était le fondateur des centres E. Leclerc, une coopérative de patrons propriétaires née dans un hangar breton et propulsée au rang de première enseigne française de distribution alimentaire.

Né le 20 novembre 1926 à Landerneau (Finistère) dans une famille nombreuse très catholique, Edouard Leclerc a d'abord été séminariste. En 1949, il ouvre avec son épouse Hélène une épicerie dans un hangar rue des Capucins à Landerneau.

Court-circuiter les fournisseurs

Il y vend à prix de gros des produits de consommation courante, d'abord des biscuits, puis de l'huile et du savon. Il se fournit directement chez les producteurs pour court-circuiter les fournisseurs et supprimer leurs marges, faisant ainsi baisser les prix. Il permet à ses disciples d'utiliser gratuitement son nom pour ouvrir leurs magasins pourvu qu'ils respectent sa conception.

Souvent qualifié de visionnaire, il a toutefois sous-estimé deux virages de la distribution moderne: le libre-service, qu'il adoptera en 1962, et les marques de distributeurs.

Election présidentielle

Fin 2003, il vend le nom de l'enseigne et ses dérivés aux adhérents pour 120 millions d'euros, selon le magazine spécialisé "LSA".

Très critique envers les gouvernements successifs, il vouait une grande admiration au général de Gaulle. En 1987, il envisage de se présenter à l'élection présidentielle, mais y renonce.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS