Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le cycliste belge Michael Goolaerts, décédé à 23 ans dimanche, a été victime d'un arrêt cardiaque sur son vélo, provoquant sa chute, selon l'autopsie demandée par le parquet de Cambrai.

"L'autopsie a confirmé l'hypothèse privilégiée, un décès lié à un malaise cardiaque et en aucun cas à sa chute", a rapporté le procureur de la République de Cambrai, Rémy Schwartz. "Il a fait un malaise sur le vélo, son coeur s'est arrêté, ce qui a entraîné sa chute", a-t-il ajouté.

"Pour l'instant la procédure de recherche des causes de la mort doit être prolongée par des examens complémentaires, toxicologiques et anatomo-pathologique, pour avoir l'origine de ce malaise", a précisé le magistrat. Cela pourrait prendre plusieurs semaines.

Dimanche après-midi, le cycliste belge, victime d'un arrêt cardiaque, avait été retrouvé inanimé sur le deuxième des vingt-neuf secteurs pavés de Paris - Roubaix (257 km), près de Viesly. Il avait été héliporté à un hôpital de Lille, où il est décédé dans la soirée.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS