Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le physicien et radioastronome britannique Bernard Lovell, à l'origine dans les années 1950 du plus grand radiotélescope orientable au monde, est décédé lundi à l'âge de 98 ans, a annoncé mardi l'université de Manchester.

Bernard Lovell était professeur émérite de cette université, après avoir été le fondateur et premier directeur de l'Observatoire de Jodrell Bank, dans le Cheshire, dans le nord-ouest de l'Angleterre. Le site abrite le télescope Lovell, de 76 m de haut, qu'il avait conçu dans les années 1950.

"Son héritage est considérable", a souligné l'université de Manchester dans un communiqué. Le télescope était de loin le plus grand télescope orientable du monde lorsqu'il a été terminé en 1957. Il avait été capable de repérer la fusée russe qui avait mis en orbite Spoutnik 1, le premier satellite artificiel de la Terre.

Le télescope, toujours en activité, joue un rôle clé dans la recherche sur les pulsars, des objets astrophysiques produisant un signal périodique.

Outre sa contribution à la physique et à l'astronomie, Bernard Lovell qui avait été décoré de l'ordre de l'Empire britannique pour avoir conçu un radar pendant la guerre, était un organiste accompli et cultivait une passion pour le cricket et les arboretums.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS