Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Représentant Antigua et Barbuda, John Ashe avait présidé l'Assemblée générale de l'ONU pendant sa 68e session (2013-2014) (archives).

KEYSTONE/AP/RICHARD DREW

(sda-ats)

L'ancien président de l'Assemblée générale de l'ONU John Ashe est décédé mercredi d'une crise cardiaque à l'âge de 61 ans. Il était inculpé depuis 2015 aux Etats-Unis dans une affaire de corruption.

Dans un communiqué, l'actuel président de l'assemblée, Mogens Lykketoft, a fait part de ses "sincères condoléances" à la famille de M. Ashe, décédé d'une crise cardiaque. John Ashe avait représenté pendant de nombreuses années Antigua et Barbuda à l'ONU avant de présider l'assemblée pendant sa 68e session (2013-2014).

En octobre 2015, il avait été inculpé de fraude fiscale au Etats-Unis. Les autorités américaines le soupçonnent d'avoir accepté plus d'un million de dollars de pots-de-vin d'un réseau chinois.

"Malgré les nombreuses accusations portées contre lui, et jusqu'à présent non prouvées, M. Ashe a été pendant de nombreuses années un membre populaire et travailleur de la communauté diplomatique à New York et à l'ONU", a souligné M. Lykketoft.

ATS