Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Londres - John Sheperd-Barron, inventeur méconnu du distributeur automatique de billets, est décédé samedi d'une courte maladie à 84 ans. Tel Archimède, avec son "eurêka", l'Ecossais avait eu l'idée d'une telle machine en prenant son bain, après avoir trouvé portes closes à sa banque.
Il réussira à vendre son concept à un responsable de Barclays Bank autour d'un "pink gin", un cocktail exotique. Plus de 40 ans après l'installation du premier bancomat dans une agence bancaire du nord de Londres, il en existe 1,7 million à travers le monde.
"J'avais estimé qu'il devait bien avoir un moyen de tirer mon propre argent n'importe où dans le monde", a raconté Sheperd-Barron en 2007 à la BBC. "J'ai réfléchi à un distributeur de chocolat, dont on remplacerait les tablettes par du liquide."
En l'absence, à l'époque, des cartes plastifiées, les premiers clients retiraient leur argent en introduisant dans la machine des chèques spéciaux imprégnés de substances radioactives et en déclinant un code personnel.
Son invention avait, dans un premier temps, reçu un accueil mitigé de la part des banques américaines qui la considéraient comme une "idée européenne farfelue qui ne marcherait pas en Amérique".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS