Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La championne brésilienne Maria Esther Bueno, lauréate de 19 titres de Grand Chelem, dont 7 en simple, est décédée à l'âge 78 ans à Sao Paulo, a annoncé son neveu Pedro Bueno.

Elle avait été hospitalisée en mai pour un cancer de la bouche dont elle souffrait depuis 2017.

En plus de vingt ans de carrière, elle a remporté la bagatelle de 589 trophées, dont trois titres en simple à Wimbledon (1959, 1960, 1964) et quatre à l'US National Championship (1959, 1963, 1964, 1966), ancêtre de l'US Open.

Numéro 1 mondiale à l'issue de quatre saisons (1959, 1960, 1964 et 1966), elle est entrée au Hall of Fame du tennis en 1978.

Née en 1939 à Sao Paulo, elle a soulevé son premier trophée majeur en 1958, remportant le double à Wimbledon aux côtés de l'Américaine Althea Gibson.

Mais c'est l'année suivante qu'elle s'affirme vraiment sur le circuit, avec le premier de ses trois titres en simple sur le gazon du All England's club, suivi d'un triomphe à l'US National Championship.

La Brésilienne a connu son année la plus prolifique 1960, avec un nouveau titre de Wimbledon et les quatre tournois du Grand Chelem en double. Sans compter le titre de double mixte à Roland-Garros, avec l'Australien Bob Howe.

Elle a remporté son seul trophée du grand chelem de l'ère Open en 1968, première année où les tournois majeurs étaient ouverts aux professionnels, avec le titre en double de l'US Open aux côtés de la légende australienne Margaret Court.

Consultante de la chaîne SporTv pendant plusieurs années, elle a même commenté certaines rencontres aux côtés Gustavo Kuerten, autre légende du tennis brésilien, triple champion de Roland-Garros (1997, 2000, 2002).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS