Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Football - L'ancien entraîneur de Lugano et de Servette, Roberto Morinini est décédé à l'âge de 60 ans des suites d'un cancer, annoncent différents sites tessinois.
Avec Lugano, il avait écrit l'une des plus belles pages du foot helvétique en éliminant en Coupe UEFA l'Inter Milan lors de la saison 95-96.
Morinini était né le 11 juillet 1951 à Bellinzone. Il a terminé ses études à Genève avec un diplôme en sciences pédagogiques et un autre en économie politique.
Sur le terrain, il fut joueur en LNA avec Bellinzone et a porté les couleurs de Neuchâtel Xamax de 69 à 73. Mais c'est comme entraîneur que le Tessinois s'est fait connaître en Suisse et en Italie. Il a dirigé treize clubs dans sa carrière. Il se posa pour la première fois sur le banc à Bellinzone en 1983. Puis il passa quatre saisons à Chênois, quatre à Locarno, une à Monthey et une à Lugano avant de partir en Italie où il dirigea Catane et Avellino en Série B. Son engagement dans le championnat italien avait été largement facilité par l'exploit de Lugano face à l'Inter.
Après trois saisons en Italie, Morinini est revenu une demi-saison à Sion, puis deux saisons à Lugano avant de succéder à Lucien Favre, prié de quitter Servette. Il ne terminera pas la saison, limogé le lendemain de l'inauguration du Stade de Genève en mars 2003. Il vivra ensuite une courte expérience à Angers (3 matches) avant de revenir en Suisse pour s'occuper d'Yverdon, de Lucerne et de revenir à Bellinzone. Il a occupé son dernier poste à Lugano pendant deux mois à l'été 2011 avant de se retirer à cause de la maladie.

ATS