Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le groupe américain spécialisé dans la technique génétique Illumina a jugé mardi trop basse l'OPA hostile lancée à son encontre par le groupe pharmaceutique bâlois Roche. Celui-ci a fait part de sa déception, soutenant que son offre est juste et attrayante pour les actionnaires.

"Notre conseil d'administration considère que le plan de développement d'Illumina en tant qu'entité indépendante créera de la valeur pour nos actionnaires dans des proportions très supérieures à l'offre de Roche", a communiqué la firme de San Diego dans la nuit de mardi à mercredi.

Fin janvier, Roche a proposé aux actionnaires d'Illumina d'acquérir leurs actions à 44,50 dollars l'unité, ce qui valorise la société à 5,7 milliards de dollars (5,23 milliards de francs). Le groupe bâlois a souligné avoir à plusieurs reprises tenté de prendre contact avec les dirigeants d'Illumina.

Roche déçu

Roche s'est dit déçu du rejet de son OPA. "Notre offre représente une occasion unique pour les actionnaires", a déclaré mercredi le directeur du groupe bâlois Severin Schwan, cité dans un communiqué.

Le groupe pharmaceutique reste prêt à entamer des discussions avec la société américaine. Notre préférence va à une reprise d'un commun accord entre les deux parties, a ajouté M. Schwan.

Liste de candidats

En plus de l'offre de rachat, Roche proposera aux actionnaires d'Illumina une liste de candidats indépendants et hautement qualifiés pour l'élection du conseil d'administration lors de l'assemblée générale 2012. Le bâlois fera en outre d'autres propositions visant à amener une majorité de membres nommés par ses soins au conseil d'administration du groupe californien.

Active dans le séquençage de l'ADN, Illumina emploie plus de 2100 collaborateurs dans le monde et a réalisé en 2010 des ventes de 902,7 millions de dollars.

ATS