Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Stefan Küng avait manqué à Düsseldorf le maillot jaune pour 5''. Trois semaines plus tard à Marseille, le Thurgovien a vécu une grande déception dans le contre-la-montre de Marseille avec un 9e rang.

Le débutant du Tour a concédé 34'' au vainqueur, le Polonais Maciej Bodnar. Dès la première moitié du parcours de 22,5 km, après la partie plane, le rouleur de la BMC avait lâché 16'' sur les meilleurs.

Le Thurgovien n'a jamais su vraiment quel développement utiliser surtout qu'une côte sévère attendait les coureurs au milieu du tracé. Une montée de 1,2 km avec 9,5 % de moyenne en direction de l'église Notre-Dame de la Garde. Il ne lui restait plus qu'à considérer ce contre-la-montre comme une nouvelle expérience dans sa carrière. Il ne se faisait aucun reproche. "J'ai donné le maximum. Auparavant, il y a eu trois semaines très dures."

Küng a jugé sur le plan personnel son premier Tour de France comme "une bonne expérience pour le futur. J'espère que j'aurai encore l'occasion de disputer encore quelques tours ici en France. Cette année, il a manqué le "gros" résultat."

ATS