Navigation

Décharge illégale avec des cadavres d'animaux à Ponte Tresa

Les déchets illégaux étaient déversés dans la rivière Tresa (archives). KEYSTONE/KARL MATHIS sda-ats
Ce contenu a été publié le 23 janvier 2020 - 12:01
(Keystone-ATS)

Une grande décharge illégale a été découverte près de Ponte Tresa (TI), à la frontière suisse. Le Tessin est touché par les déchets toxiques déversés dans la rivière Tresa, toute proche et qui se jette dans le lac Majeur.

Plusieurs milliers de mètres cubes de déchets ont été abandonnés dans une zone boisée près de la ville italienne de Cadegliano Viconago depuis un an au moins, rapportent jeudi plusieurs médias tessinois.

Selon le Corriere del Ticino, des bombes à gaz, des pneus de voiture et des panneaux Eternit font partie des déchets. Les cadavres de deux chiens, de 17 porcs et de plusieurs chevaux ont également été déposés dans la décharge sauvage.

La police italienne a été prévenue par un Tessinois du dépôt illégal en avril. Elle a alors mis en place une surveillance du site pendant plusieurs mois, qui a abouti à la mise en accusation de huit personnes, six Italiens, un Albanais et un Turc. Tous les suspects sont actifs dans la construction et l'horticulture.

Une partie des matériaux déposés sur le site a fini sa course dans le Vallone, un affluent de la Tresa, précisent les médias tessinois.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.