Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les archéologues ont ouvert en juillet à peu près 12% de la surface, déterrant quatre squelettes, "ce qui permet d'extrapoler un nombre de tombes se chiffrant à un minimum de 600, voire 800", a déclaré Richard Rougier, directeur adjoint scientifique et technique à l'Inrap (image symbolique).

KEYSTONE/EPA/MIGUEL ANGEL MOLINA

(sda-ats)

Des archéologues ont découvert une nécropole de l'époque mérovingienne (Ve-VIIIe siècle) à Monchy-Lagache (nord), a-t-on appris jeudi auprès de l'Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap). Elle contient au moins 600 squelettes.

Etant donné le nombre de squelettes et la présence de tombes d'enfants, il s'agit vraisemblablement de la population d'un village entier. Les corps retrouvés se trouvent à environ 1,50 m sous terre, hors de portée des détecteurs de métaux classiques.

Lors d'un diagnostic avant la construction d'une école, "on a découvert ce cimetière inédit", a déclaré Richard Rougier, directeur adjoint scientifique et technique à l'Inrap. Les archéologues ont ouvert en juillet à peu près 12% de la surface, déterrant quatre squelettes, "ce qui permet d'extrapoler un nombre de tombes se chiffrant à un minimum de 600, voire 800", a-t-il ajouté.

"On peut imaginer que les tombes sont particulièrement bien conservées. On n'a vu aucune trace de pillage", a souligné M. Rougier.

La région de Picardie, où a été faite cette découverte, possède une grande densité de sites archéologiques, avec un patrimoine enfoui très important. En 2014, une statuette de craie représentant une figure féminine vieille de 23'000 ans (paléolithique) avait ainsi été découverte dans la ville d'Amiens.

La dynastie des Mérovingiens régna sur une grande partie des territoires actuels français et belge, du Ve au milieu du VIIIe siècle.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS