Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Avec 19 troupes historiques, quelque 300 fusils et une centaine de chevaux, les Mousquetaires, troupe à pied des Milices vaudoises, ont fêté dimanche les 25 ans de leur assermentation. Près de 10'000 personnes ont suivi leur défilé à Montreux (VD).

Les Milices vaudoises, nées en 1803 puis dissoutes, ont revu le jour dans les années 1970 en réaction à la suppression de la cavalerie. Elles célébraient dimanche les 25 ans de l'assermentation de leur corps des Mousquetaires, c'est-à-dire les 25 ans de sa reconnaissance par le Conseil d'Etat comme troupe d'honneur du canton, a expliqué à l'ats le commandant François Cardinaux.

Le contingent des Mousquetaires, qui portent le mousquet avec sa baïonnette, compte une centaine de personnes, dont l'état-major, les sapeurs, qui revêtent un tablier de cuir, et les tambours. Dimanche, la "roulante", à savoir la douzaine de personnes chargées de la cuisine, a fait à manger pour quelque 500 convives.

A Montreux, 19 troupes napoléoniennes ou troupes d'honneurs de différents cantons ont défilé sur les quais, dont les Vieux Grenadiers de Genève et les grenadiers fribourgeois. Près de 500 personnes ont participé au cortège, dont une centaine de cavaliers, et environ 10'000 spectateurs l'ont suivi, estime M. Cardinaux.

"C'était magnifique. Je suis un commandant heureux", a ajouté François Cardinaux. Une "très belle bataille d'artillerie, amicale et bon enfant" a opposé les troupes au sol à la Vaudoise, le bateau des Pirates d'Ouchy.

ATS