Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Dans un environnement de marché volatil, les caisses de pension suisses ont vu leur situation de financement se dégrader un peu plus au 3e trimestre 2015. Pour les institutions de droit privé, le taux de couverture pondéré en fonction de la fortune a fléchi à 108,9%.

Au regard des trois mois précédents, le taux de couverture des caisses de pension de droit privé a ainsi reculé de 1,9 point, relève lundi Swisscanto dans son moniteur des caisses de pension. Pour mémoire, cette valeur s'établissait encore à 114,2% à l'issue de l'an passé.

Les caisses de droit public à capitalisation complète ont présenté une évolution semblable, leur taux de couverture pondéré en fonction de la fortune se contractant de 1,8 point au regard du 2e trimestre à 98,9%. A fin septembre, un peu plus d'un tiers d'entre elles, soit 36,2%, accusait un découvert. Seules 5,9% des institutions de droit privé se trouvaient dans une telle situation.

Le taux de couverture de l'ensemble des institutions de prévoyance de droit public à capitalisation partielle a également diminué, perdant en l'espace de trois mois 1,4 point à 80,3%, note le spécialiste des fonds de placement, de la gestion de fortune et des solutions pour la prévoyance professionnelle et privée contrôlé par la Banque cantonale de Zurich.

Détérioration des rendements

La situation s'est également dégradée en matière de rendement, les 437 institutions de prévoyance sous revue totalisant une fortune de 500 milliards de francs, affichant une valeur pondérée en fonction de la fortune négative à hauteur de 2% . La performance reflète pour l'essentiel les pertes essuyées sur les placements dans les actions Monde ainsi que sur les obligations libellées en monnaies étrangères.

Les incertitudes sur les marchés financiers, liées notamment au ralentissement de l'économie chinoise puis l'affaire des moteurs diesel truqués du constructeur automobile allemand Volkswagen (VW) ne sont pas non plus restées sans effets sur les actions suisses. Les calculs reposent sur l'allocation d'actifs des caisses de pension à fin décembre 2014 et sur l'hypothèse qu'aucune modification de taille n'est intervenue durant la période considérée.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS