Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Lausanne - Une opération de police menée dans les gares, les trains et les abords des centres commerciaux du canton de Vaud a permis d'interpeller 69 Roms, auteurs d'incivilités et de petite délinquance. Cinq d'entre eux ont été incarcérés momentanément.
Au vu de la recrudescence des actes de mendicité, petits cambriolages et agressions dans les trains, la police cantonale a monté pour la première fois une opération avec la police ferroviaire et le corps des gardes-frontière, a-t-elle communiqué mardi. Menée en mai et juin, elle a permis de mieux connaître les modes opératoires et les comportements des délinquants itinérants Roms.
Comportement vindicatifLe groupe le plus actif a pratiqué les fausses collectes de fonds dans les gares et les Intercity, a expliqué Jean-Christophe Sauterel, officier de presse. Il était constitué d'une quinzaine d'adolescents et de jeunes adultes, séjournant dans des caravanes à la frontière franco-genevoise.
Ses membres prennent le train sans titre de transport. Ils mendient avec insistance et se montrent irascibles dès qu'ils sont mis en cause par des employés des transports publics. Plusieurs plaintes ont été déposées.
Issues d'une autre ethnie, une douzaine de personnes ont pratiqué mendicité et lavages intempestifs de pare-brise au carrefour de la Bourdonette, à Rennaz et à Morges. Elles vivaient dans leur voiture dans des parcs lausannois.
Contrôles systématiquesCe phénomène est nouveau, mais extrêmement perturbant pour la population, a relevé M.Sauterel. Ces personnes sont rarement incarcérées, car leurs actes ne sont pas gravissimes. Ils augmentent néanmoins le sentiment d'insécurité.
Après deux mois de contrôles systématiques, les Roms concernés ont été déstabilisés par la pression policière et sont moins actifs dans le canton, a constaté M. Sauterel. Ils se sont néanmoins certainement déplacés ailleurs. La police reste prête à réactiver son dispositif. Des échanges d'informations ont eu lieu entre les forces de l'ordre romandes.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS