Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Asuncion - Les forces de l'ordre ont passé au peigne fin la principale prison du Paraguay vendredi à Asuncion pour démanteler un réseau de production de films pornographiques tournés avec des mineurs. Ceux-ci étaient présentés comme des parents des détenus.
"Ils faisaient entrer les victimes dans la prison. Ils abusaient d'elles et filmaient les viols", a déclaré le procureur, Teresa Martinez, selon qui les vidéos étaient probablement vendues à l'extérieur de la prison.
La magistrate a mis en examen deux détenus, dont un condamné à 25 ans de prison pour homicide, et lancé un mandat d'arrêt contre un ancien prisonnier en liberté conditionnelle.
Etablissement mis sous tutelleLe ministre de la Justice Carlos Aquino a également ordonné la mise sous tutelle de l'établissement et la mise à pied de son directeur, Julio Acevedo.
"Dans deux pavillons, il y avait des plateaux sur lesquels ils tournaient des scènes de sexe explicite. Il y avait des machines et des connexions pour mettre en ligne sur internet. Ils avaient des caméras et des téléphones portables", a ajouté Mme Martinez.
Elle a jugé impossible que les autorités pénitentiaires ne fussent pas au courant. "Les acteurs entraient et sortaient en tant que parents des prisonniers", a-t-elle souligné, indignée. "Je ne peux pas le confirmer", a affirmé le directeur, qui assure qu'aucun mineur n'a rendu visite aux deux prisonniers accusés.
Contactées par FacebookLes perquisitions ont pourtant permis d'identifier deux victimes mineures de 14 et 17 ans, et une troisième âgée de 19 ans. Elles ont été contactées sur le réseau social Facebook et ensuite contraintes de venir à la prison Tacumbu où elles étaient forcés à tourner ces films.
"Ils menaçaient d'assassiner la mère, de violer la soeur, de s'en prendre à la fille, en les contactant d'abord par le réseau Facebook puis en localisant leurs lieux d'habitation avec le service Google Earth", a précisé Mme Martinez.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS