Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Grenoble - Deux réseaux de prostitution, qui employaient des mineures en rupture familiale pour exercer dans plusieurs villes de France ainsi qu'en Suisse, ont été démantelés à Grenoble. Six hommes d'une vingtaine d'années, connus des services de police, ont été mis en examen.
La plupart ont été écroués pour "proxénétisme aggravé". L'enquête a démarré en 2009. Après quelques mois, les policiers ont établi que ce réseau employait principalement des mineures vulnérables, certaines en fugue ou en rupture familiale. Six victimes mineures de ce premier réseau, dont la plus jeune avait 14 ans, ont été identifiées.
"Pour rechercher des clients, les proxénètes utilisaient internet. Les clients étaient ensuite conduits par les proxénètes dans les hôtels où les mineures étaient amenées à se prostituer.
Ce premier réseau mis en place depuis au moins 2009 a rapporté 900'000 euros aux trois proxénètes, qui ne rétribuaient quasiment pas les mineures. De nombreux véhicules et biens immobiliers ont été saisis. Trois Grenoblois âgés de 22 à 25 ans ont été arrêtés en début de semaine à Grenoble et dans d'autres villes de France.
Mi-mars, les policiers ont également interpellé trois hommes à la tête d'un second réseau employant des victimes mineures, qui fonctionnait de la même manière. L'enquête se poursuit pour tenter d'établir les liens entre les deux réseaux.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse

ATS