Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'ambassadeur du Pakistan aux Etats-Unis a remis sa démission mardi après avoir été accusé d'être l'auteur d'une note évoquant un projet de coup d'Etat de l'armée pakistanaise. Hussain Haqqani explique sa décision par la volonté de "clore une controverse n'ayant aucun sens".

Le mois dernier, un homme d'affaires ayant la double nationalité pakistanaise et américaine a affirmé que l'ambassadeur du Pakistan à Washington avait fait adresser au Pentagone une note évoquant un projet de coup d'Etat militaire dans son pays.

Cette note avait été rédigée quelques jours après la mort d'Oussama ben Laden, tué par les forces spéciales américaines lors d'un raid conduit le 2 mai sans que les autorités pakistanaises n'en aient été informées au préalable.

Aucun élément n'est venu depuis étayer ce soupçon, le Pentagone a affirmé pour sa part que ce mémorandum ne lui était pas apparu comme étant crédible et l'ex-ambassadeur a nié toute implication dans sa rédaction.

Un porte-parole des services du premier ministre a indiqué que Hussain Haqqani avait été prié de remettre sa démission et qu'une enquête était en cours sur la note.

ATS