Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Genève - L'ex-directeur de l'Office fédéral de l'environnement Philippe Roch ne participera plus à l'élaboration de la nouvelle constitution genevoise. Elu en octobre 2008, le démocrate-chrétien est le onzième membre de l'Assemblée constituante à démissionner, selon celle-ci.
Philippe Roch a déclaré vouloir plus de temps pour sa pratique spirituelle. Outre le fait que les travaux se sont avérés plus chronophages que prévu, l'ex-haut fonctionnaire fédéral a expliqué quitter l'Assemblée pour des raisons politiques, déplorant l'absence de débat sur des valeurs.
D'autres personnalités genevoises ont déjà quitté la Constituante. La productrice à la TSR Béatrice Barton, le pâtissier confiseur Gilles Desplanches et le théologien Olivier Fatio, tous élus sur la liste Libéraux & Indépendants, ont démissionné, tout comme le professeur d'économie Beat Bürgenmeier, de Socialiste pluraliste.
Avant même la première séance, l'ex-conseiller national Pierre Vanek, de SolidaritéS, et son camarade de parti Gilles Godinat avaient renoncé à siéger pour céder leurs fauteuils à des femmes. Tous ces changements ont permi d'améliorer légèrement la représentativité féminine. A présent, 17 des 80 membres de l'Assemblée constitutante sont des femmes, contre 14 élues en 2008.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS