Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le chef de la commission de trois experts chargée par le Conseil des droits de l'homme de l'ONU d'enquêter sur le conflit de l'été dernier dans la bande de Gaza a démissionné. Israël a mis en cause l'impartialité de William Schabas, qui était consultant en 2012 pour l'Organisation de libération de la Palestine (OLP).

Le Canadien avait alors rédigé une note juridique pour laquelle il avait été payé 1300 dollars.

William Schabas, professeur de droit international, avait été nommé en août dernier à la tête de l'équipe d'experts internationaux chargée d'enquêter sur d'éventuels crimes de guerre et violations des droits de l'homme durant l'offensive israélienne "Bordure protectrice".

Dans une lettre au Conseil des droits de l'homme de l'ONU, dont Reuters a pu consulter une copie, il annonce sa démission immédiate pour ne pas gêner la rédaction du rapport d'enquête. Ce dernier doit être publié en mars.

Lors de la création de la commission d'enquête, Israël avait dénoncé "un tribunal fantoche". "Cela fait des années que le Conseil des droits de l'homme de l'ONU s'est transformé en un 'Conseil des droits des terroristes' dont les pseudo-investigations sont déterminées par avance", avait dit Yigal Palmor, porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS