Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le désistement de Swatch, jusqu'ici principal exposant de la grand messe bâloise de l'horlogerie, risque de laisser des traces dans les performances de l'organisateur de l'évènement l'an prochain. (archive)

KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS

(sda-ats)

René Kamm, le directeur général de MCH, organisatrice de Baselworld, a démissionné de ses fonctions après le départ de Swatch du salon horloger. Le président Ulrich Vischer assurera l'intérim au niveau opérationnel, a annoncé vendredi la société bâloise.

L'entreprise a remercié M. Kamm, qui a passé près de 20 ans chez MCH, pour avoir contribué au développement de salons mondialement connus comme Art Basel ou Baselworld.

Après le départ annoncé de l'horloger biennois du salon horloger, MCH a réitéré que l'événement "n'était pas fondamentalement remis en question", mais soulevait des interrogations quant aux résultats financiers du groupe bâlois. Le désistement de Swatch aura cependant des conséquences financières sur les résultats 2019, a souligné MCH.

Le groupe doit aussi évaluer si d'autres amortissements seront nécessaires sur le site de la foire à Bâle. MCH a précisé être dans une phase de transformation.

L'entreprise informera sur ses résultats semestriels le 4 septembre. Dans l'immédiat, elle a organisé ce vendredi matin une conférence de presse dans la cité rhénane.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS