Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Stephan Moser ne dispose pas de suffisamment de temps pour assumer la présidence de l'UDC neuchâteloise (archives).

KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

(sda-ats)

L'UDC neuchâteloise doit se chercher un nouveau président. Le titulaire, Stephan Moser, a annoncé sa démission avec effet au 18 août.

Stephan Moser invoque des raisons professionnelles et une nouvelle formation pour motiver sa décision, contraintes qui ne lui donnent plus le temps d'assumer la fonction, a expliqué mardi soir l'UDC Neuchâtel. Il avait remplacé Yvan Perrin l'an dernier, après les mauvais résultats du parti aux élections cantonales.

La présidence ad intérim est assurée pratiquement immédiatement par Anne-Marie Ridout, actuelle vice-présidente de l'UDC neuchâteloise. Elle fonctionnera dans cette tâche jusqu’à l’élection d’un nouveau président par une assemblée générale. Celle-ci doit se tenir dans le courant de l’automne, précise le communiqué.

Pour mémoire, Stephan Moser avait déjà occupé la présidence de l'UDC Neuchâtel un peu moins d'une année en 2015, avant de démissionner déjà en invoquant un emploi du temps trop chargé.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS