Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Après l'échec de la fusion avec Romont et Billens-Hennens, cinq membres du Conseil communal de Mézières (FR) ont présenté leur démission. Seuls deux ont décidé de rester en poste, le syndic Eric Girardin et le municipal en charge des Transports et de l'Environnement.

Le syndic a confirmé samedi à l'ats l'information de "La Liberté" et de "La Gruyère". La nouvelle a été annoncée vendredi après-midi après une séance extraordinaire du Conseil communal.

Ces retraits font suite à la votation du 8 mars. L'exécutif qui militait pour la fusion de communes s'est fait désavouer par la population qui a refusé l'entente par 52%. Mézières était la seule des trois communes à dire non.

Nouveau scrutin

Les démissionnaires ont accepté de poursuivre leur tâche jusqu'au 30 juin. Les démarches pour reconstituer l'exécutif ne vont pas tarder. La commune va contacter sans délai l'unique vient-ensuite. Selon qu'il accepte ou non, il faudra alors organiser une élection pour les quatre ou cinq sièges vacants.

Celle-ci pourrait avoir lieu le 28 mai, de manière à pouvoir organiser un 2e tour si nécessaire avant le départ des cinq conseillers communaux. Les prochaines élections communales sont agendées en 2016.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS