Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'UNICEF et ses partenaires ont annoncé mardi la démobilisation progressive de 3000 enfants soldats au Soudan du Sud, l'une des importantes opérations de ce type. Selon l'ONU, 12'000 enfants ont été enrôlés dans les hostilités l'an dernier par le gouvernement et les groupes armés.

Le premier groupe de 280 enfants a été relâché mardi dans l'Etat de Jonglei, a précisé un porte-parole de l'UNICEF à Genève, Christophe Boulierac. Ils ont remis leurs uniformes et leurs armes lors d'une cérémonie dans le village de Gumuruk.

Les autres enfants seront démobilisés au cours du prochain mois. Les enfants ont entre 11 et 17 ans et certains ont servi comme soldats pendant quatre ans et n'ont jamais été à l'école.

Les combats au Soudan du Sud depuis décembre 2013 ont déplacé près d'un million d'enfants. Des programmes sont mis en place pour faciliter la réintégration des enfants soldats.

Selon l'UNICEF, l'aide à apporter se monte par enfant à 2330 dollars pour 24 mois. L'agence de l'ONU a besoin de dix millions de dollars pour mener à bien la réintégration des 3000 enfants.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS